On avait eu l’occasion en mars dernier de vous toucher un mot de The Peoples Republic Of Europe pour leur présence sur une compilation dark ambient de haute volée du blog Wounds Of The Earth qui reprenait alors un titre de leur tout récent Solipsism, petit chef-d’œuvre crépusculaire et glacé.

Un album qui fait toutefois figure d’exception dans la discographie déjà pléthorique des Néerlandais, rompus aux martèlements effrénés ou plus insidieux d’une techno industrielle aussi frontale que vénéneuse, comme en témoignait encore le mois dernier sur Bandcamp les six titres de Reign Of Terror.

Inspiré comme son nom pouvait le laisser deviner par notre Terreur post-révolutionnaire et sa répression sans merci des derniers opposants au changement, mais également par les récentes manifestations de mécontentement populaire aux États-Unis comme ailleurs, ce nouvel EP mêlant rythmiques implacables, nappes ténébreuses et samples inquiétants semble appeler à la rébellion et à l’anarchie, à l’image du révolver prêt à servir sur la pochette.

L’occasion donc de refaire le monde dans son canapé et plus si affinité, à condition bien sûr de n’avoir peur ni des coups, ni du noir et pas même de l’humour quelque peu dérangeant d’un trio visiblement marqué par Einstürzende Neubauten autant que par les grandes heures d’Alec Empire :


Indie Rock mag